Les fonctions d’encodage ont évolué

De nouvelles vidéos sont en ligne sur le site de Sonal, qui expliquent comment l’utiliser pour encoder vos entretiens, et qui présentent les nouvelles fonctionnalités en la matière.

Avec les retours des utilisateurs, j’ai constaté que nombreux étaient ceux qui étaient tentés par la solution consistant à n’utiliser Sonal que pour retranscrire les entretiens, en bénéficiant des fonctions de dictée, mais sans procéder au découpage ni à la thématisation de la bande. Or le logiciel n’était pas vraiment pensé pour ça. Bien que je trouve un peu dommage de ne pas profiter des fonctions de thématisation de Sonal, j’ai donc adapté le logiciel à cette perspective, pour permettre de retranscrire intégralement les entretiens en se souciant a minima du découpage de la bande.

La vidéo ci-dessous explique donc comment retranscrire les entretiens à l’intérieur de la page de lecture, centrée sur le texte :

Parallèlement, les fonctions d’encodage de la bande son ont été améliorées, avec un système d’encodage « à la volée » qui permet de découper, de thématiser et d’annoter la bande au fur et à mesure de l’écoute. Ces nouveautés sont présentées dans cette vidéo :

ça se regarde et ça s’essaye… 🙂

Alex Alber

Sociologue. Maître de Conférences à l'Université F. Rabelais de Tours/ Laboratoire CITERES (UMR CNRS) Chercheur associé du Centre d'Etudes de l'Emploi.

More Posts - Website

Allégez vos corpus Sonal

Plusieurs utilisateurs m’ont fait part des difficultés que leur pose le poids des fichiers son utilisés par Sonal. Le fait est que, pour pouvoir afficher le spectre sonore des entretiens, il faut utiliser des fichiers non compressés, c’est-à-dire en WAV, qui peuvent peser jusqu’à 350 Mb de  l’heure dans une configuration 16bits  Mono 44100Hz. A ce tarif, les Giga défilent rapidement.

Depuis la version 1.1.1, il est dorénavant possible de travailler dans Sonal avec la plupart des formats de fichiers son (mp3, Wma etc…). Au moment de l’importation de l’entretien, il suffit de choisir les autres extensions.

Sonal va les importer et les lire correctement, mais il ne pourra pas les dessiner comme les fichiers WAV. Cela n’a qu’un seul inconvénient, c’est que vous allez devoir travailler en aveugle puisque les inflexions du volume sonore, très utiles au moment de la retranscription, ne sont pas disponibles. De même, la dictée automatique ne sera pas accessible.

En l’état, je ne suis pas sûr de recommander de travailler directement avec des fichiers compressés. Si vous devez retranscrire vos entretiens, je vous recommanderais donc plutôt de travailler d’abord avec les fichiers WAV en phase de retranscription, avant, une fois la retranscription finie, de substituer un fichier compressé au fichier WAV, pour alléger le corpus.

Voici comment vous y prendre pour changer de fichier son.

Pour substituer un fichier Mp3 (ou autre) à un fichier WAV, il suffit de placer la version compressée dans le même dossier que l’original puis, dans la page d’informations sur les entretiens, de cliquer sur l’extension (*WAV) et de choisir l’extension du fichier compressé dans le menu qui s’affiche en dessous.

 

Ceci fait, vous pouvez vous débarrasser de l’ancien pour diminuer le poids du dossier projet (gare quand même aux fausses manipulations).

Une autre méthode peut être de demander l’ajout d’un entretien et de rechoisir le même entretien, mais dans un autre format. Sonal vous pose alors la question suivante :

Si vous répondez oui, Sonal vous proposera de supprimer l’entretien de l’ancien format :

Faites très attention en utilisant cette fonction, assurez-vous au préalable que le fichier au format compressé est valide ou que vous avez une copie de vos fichiers son quelque part.

Une fois la substitution réalisée, le message suivant apparaît :

En opérant ainsi, vous pourrez substituer progressivement, au fur et à mesure des retranscriptions, des fichiers compressés aux fichiers WAV de votre corpus.

 

Alex Alber

Sociologue. Maître de Conférences à l'Université F. Rabelais de Tours/ Laboratoire CITERES (UMR CNRS) Chercheur associé du Centre d'Etudes de l'Emploi.

More Posts - Website

Utiliser Sonal sur Mac avec Parallels Desktop

Aux utilisateurs de Sonal sur Mac, voici un descriptif des quelques étapes à suivre pour la mise en marche de Sonal et son bon fonctionnement dans Parallels desktop (version 6).

Les conseils qui suivent découlent de l’expérience de Flora Bajard, doctorante en sociologie, qui a dû batailler un peu pour faire tourner Sonal sur son Mac book pro (Mac OS X, 10.6.8), qui fonctionne avec Snow Léopard.

Elle a d’abord dû émuler Windows XP (Sp2) au lieu de Seven pour pouvoir installer les mises à jour correctement, mais Sonal était alors extrêmement lent (avec des « saccades »), même durant les retranscriptions. Elle a trouvé la solution suivante :

***

 – lors de la mise en marche de Sonal, Parrallels desktop s’active. Sonal apparaît sur le bureau (c’est d’ailleurs l’application « en cours » affichée en haut à gauche de l’écran) :


-Pour accélérer le fonctionnement de Sonal, il faut ensuite quitter le mode « cohérence » , en cliquant sur le symbole de Parrallels desktop (barres verticales rouges) puis sur « Quitter cohérence » :


Ceci fait, l’application « en cours » n’est plus Sonal mais Parallels desktop, et Sonal ne fonctionne plus simplement sur le bureau de mac, mais dans la fenêtre windows :

Dans ces conditions, l’utilisation de Sonal est plus fluide; et pour ceux qui apprécient de pouvoir passer facilement de Windows aux activités Mac, il faut savoir que désactiver le mode cohérence n’empêche en rien de le faire, surtout avec les fonctionnalités Mac qui permettent de passer très facilement d’une fenêtre à l’autre …

***

Un grand merci à Flora pour ces conseils. N’hésitez pas à m’adresser vos astuces, avec quelques copies d’écran si possible. Un utilisateur émérite m’a promis un tutoriel pour l’utilisation de Dragon à l’intérieur de Sonal (c’est apparemment possible et très pratique…).  A suivre…

 

Alex Alber

Sociologue. Maître de Conférences à l'Université F. Rabelais de Tours/ Laboratoire CITERES (UMR CNRS) Chercheur associé du Centre d'Etudes de l'Emploi.

More Posts - Website