Utiliser la page de lecture (reader)

La page de lecture vous offre une nouvelle manière de lire et de travailler vos entretiens.

Ouvrir la page de lecture

Le bouton d’accès à la liseuse est placé immédiatement à droite de celui de la page d’écoute, à la fois dans la page de détails concernant les entretiens et dans la page de corpus.

Le bouton représente une page de texte :

 


La page de lecture a cette apparence :


Elle contient, dans sa partie supérieure, la représentation graphique de la bande sonore avec les extraits symbolisés par un marqueur coloré. Dans la partie inférieure, le texte des extraits, avec un chapeau rappelant leurs caractéristiques et leur thématique. Entre les deux, une barre de synchronisation, que l’on affiche en cliquant sur le bouton Synchro.

Confort de lecture

La liseuse vous offre les fonctions usuelles de mise en page (police, taille de police, espacement, nombre de colonnes). Les boutons dédiés sont juste au dessus du texte.

Par défaut, la page est volontairement étroite, pour améliorer le confort de lecture, mais vous pouvez l’élargir en déplaçant la bordure droite du cadre qui contient le texte.

 Se déplacer dans le texte et/ou le son.

La liseuse est le fruit d’un long travail de développement qui s’est focalisé sur la facilité d’utilisation. La difficulté étant que cette page vous permet de prendre connaissance de deux matériaux continus simultanément : du son et du texte. Sans intervention de l’utilisateur, les deux s’écoulent indépendamment l’un de  l’autre. Il faut donc connaître un minimum les fonctions disponibles pour faire en sorte de pouvoir facilement écouter ce que l’on lit et réciproquement. Voici donc quelques conseils utiles.

Pour vous déplacer dans le texte, utilisez la molette de la souris ou l’ascenseur sur la droite de la page, comme dans n’importe quel traitement de texte. Pour écouter un extrait, vous pouvez ensuite cliquer sur le gros bouton play situé à gauche du chapeau.

Cependant, pour effectuer des déplacements rapides, le plus simple est de cliquer directement sur les extraits dans le spectre de l’entretien qui est en haut de la page. Vous disposez d’une sorte d’ « ascenseur horizontal » qui vous permet de vous déplacer précisément dans le texte, il ne faut pas s’en priver.

Vous pouvez également utiliser les flèches « précédent » et « suivant » de part et d’autre du bouton Play pour sauter d’extrait en extrait.

Lorsque vous êtes perdu dans le texte ou dans la bande (ou si – pour des raisons mystérieuses-, vous ne voyez plus rien), ces fonctions vous permettent de vous retrouver très facilement.

Pour vous déplacer dans la bande  :

Lors d’un premier clic sur un extrait, quel que soit l’endroit choisi à l’intérieur de celui-ci,  le texte et la bande se positionnent au début de l’extrait. Si vous recliquez un peu plus loin sur l’extrait déjà choisi, la bande se positionne cette fois-ci précisément là où vous avez cliqué et le texte se positionnera aussi près que possible de la position correspondant au passage écouté. Sonal analyse le débit moyen de l’entretien et en déduit la position probable dans le texte, en se basant sur le dernier point de synchronisation connu. Aussi, la qualité du positionnement dans le texte est fonction de la qualité du maillage temporel : si vous êtes dans un long ou un très long extrait sans point de synchronisation, le système d’inférence positionnelle peut se tromper de plusieurs lignes. Plus le maillage est étroit (i.e. les extraits sont courts ou des points de synchronisation sont placés à intervalles réguliers), plus le placement est précis.

Vous pouvez aussi utiliser tous les boutons play qui figurent sur la page pour écouter et/ou lire un passage considéré : Cela vaut pour les boutons  placés en tête des extraits  comme pour les points de synchronisation placés dans la barre de synchronisation ou dans le texte. Il y a donc une multitude d’endroits qui permettent de se recaler pour lire ce que l’on entend ou entendre ce que l’on lit.

Editer le texte

La page de lecture vous permet de réaliser un certain nombre de tâche. Vous pouvez d’abord éditer les extraits pour en modifier le contenu. Pour cela, cliquez sur l’étiquette d’entête de l’extrait (à droite des gros boutons play où sont figurés le rang d’extrait et les bornes temporelles). La fenêtre prend alors cette apparence :

Vous pouvez y saisir le texte, retranscrire à l’aide du mode dictée, changer la thématique etc… Seule l’apparence diffère de la fenêtre de saisie « classique »; pour le reste, le fonctionnement est identique.

Ajouter des points de synchronisation

Le fenêtre de lecture permet aussi d’ajouter des points de synchronisation. Pour savoir comment les ajouter et les modifier, je vous renvoie à ce tutoriel.

Découper les extraits

Le découpage des extraits est rendu possible et repose sur les points de synchronisation. La raison en est simple : si vous avez un extrait sonore de 10 minutes associé à 5 pages de texte et que vous voulez le couper en deux, il vous faudra à la fois découper la bande et le texte. Si vous placez un point de synchronisation au milieu, Sonal saura quelle partie de la bande et quelle partie du texte sont de part et d’autre de ce point. Découper un extrait revient donc à synchroniser le texte et le son à un endroit donné, et définir cet endroit comme début du nouvel extrait.

Si vous voulez découper en deux un extrait, la méthode est donc strictement la même que pour placer un point de synchronisation, la seule différence  est qu’il faut choisir le bouton ci-dessous dans le menu qui s’affiche lorsque l’on clique sur le mot choisi :

Si vous voulez qu’un extrait soit découpé de part et d’autre d’un point de synchronisation que vous avez placé, il vous suffit de faire un clic droit sur le point de synchronisation et de choisir ce même bouton dans le menu qui apparaît :

 

Fusionner deux extraits

Puisque l’on peut transformer les points de synchronisation en bornes d’extrait, il est justice que l’inverse soit également possible. Cette opération se réalise (pour l’instant) en faisant un clic droit sur le petit play qui délimite le début des extraits. Le menu ci-dessous apparaît :

Le bouton à choisir a cette apparence.

Il se veut aussi explicite que possible et signifie : transformer le début d’extrait en point de synchronisation. En effet, même si les deux extraits sont fusionnés, il serait dommage de perdre la position chronologique. De plus, le maintien d’un point de synchronisation à la position de l’ancienne bordure d’extrait permet très simplement de rescinder l’extrait de part et d’autre; il suffit de faire un clic droit sur le point de synchro et de cliquer sur le bouton en forme de ciseaux.

En utilisant ces différentes fonctions, vous pouvez donc, pour peu que vous définissiez des points de synchronisation aux endroits stratégiques, redécouper vos extraits à l’infini…

Alex Alber

Sociologue. Maître de Conférences à l'Université F. Rabelais de Tours/ Laboratoire CITERES (UMR CNRS) Chercheur associé du Centre d'Etudes de l'Emploi.

More Posts - Website


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.