La version 1.0.0 est en ligne!

La mise à jour de Sonal est très chaudement recommandée.

La version 1 est la première version “complète” de l’application, ce qui justifie l’abandon de la numérotation en 0.0. (on en était à 0.0.86, ce qui donne une idée du travail accompli depuis la dernière version distribuée : 0.0.55…)

Cette version inclut des fonctionnalités importantes qui permettent de “boucler” le modèle fonctionnel de l’interface.  La nouvelle version introduit notamment une logique de réversibilité dans l’encodage: il va devenir possible de redécouper autrement ses entretiens après saisie, ce qui n’était pas évident (même si c’était faisable) jusqu’ici. Cette souplesse manquait à l’application; c’est l’une des raisons pour lesquelles cette mise à jour est incontournable.

Cela est rendu possible par deux nouveautés majeures:

-des points de synchronisation (explications et mode d’emploi ici) pourront être ajoutés dans le texte . Ces points, qui fonctionnent comme des sous-parties à l’intérieur des extraits permettent notamment de retrouver facilement des passages intéressants. Ce sont un outil de synthèse très utile puisqu’ils sont représentés dans l’arborescence des extraits. On accède ainsi d’un coup d’oeil aux principales inflexions du discours dans les extraits affichés.

Page de synthèse avec un extrait contenant des points de synchronisation.

Plus fondamentalement, ce sont ces points de synchronisation qui permettent de modifier les extraits, puisqu’ils peuvent être convertis en bordure d’extrait (ce qui revient à scinder un extrait en deux). A l’inverse, les bordures d’extraits peuvent être converties en points de synchronisation (ce qui revient à fusionner deux extraits). Ils introduisent donc une grande souplesse dans l’utilisation du logiciel.

– un outil fondamental pour la suite : la page de lecture (liseuse ou reader).

Page de lecture des entretiens (Reader)

La liseuse (ou reader) (mode d’emploi ici) a pour fonction première de vous permettre de lire confortablement vos entretiens, mais elle sert aussi et surtout à les modifier en partant, non pas du son, comme dans la page d’écoute, mais du texte.Vous pourrez ainsi l’utiliser pour redimensionner vos extraits, modifier ou saisir leur contenu, et les re-thématiser.

Il y a donc aujourd’hui deux manières de « travailler » un entretien dans Sonal, et deux « endroits » différents, chacun adapté à une approche : la page d’écoute/visualisation  est très adaptée à la consultation d’un matériau sonore  avec des extraits disjoints tandis que la nouvelle page de lecture vise à outiller ceux qui retranscrivent intégralement leurs entretiens en donnant à voir le texte dans sa continuité.

Cette nouvelle page offre en plus un certain nombre de fonctionnalités nouvelles  :

-La liseuse vous permettra notamment de redécouper vos extraits, en les scindant ou en les fusionnant et de placer dans le texte des points de synchronisation.

-C’est dans cette page que vous allez pouvoir réintégrer des entretiens déjà retranscrits hors de Sonal. Après import du texte à joindre à la bande, le système de synchronisation vous permettra très rapidement, au fil de l’écoute ou de la lecture, de découper des extraits dans le matériau audiotextuel pour les rendre lisibles par Sonal.

-C’est également l’endroit idéal pour retranscrire intégralement les entretiens, sans se soucier de la gestion des bornes d’extraits ; en laissant périodiquement des points de synchronisation, le transcripteur (se) laisse ensuite le choix de placer les bornes d’extraits à différents endroits.

Ce nouveau modèle fonctionnel demandera encore quelques versions pour être finalisé mais un fois ceci fait, il servira de soutènement à une élévation progressive du niveau de complexité de l’encodage, avec de nouvelles familles de balises à l’intérieur du texte, qui seront gérées à l’image des points de synchronisation depuis le reader.

En projet:

– un outil de “pondération”, permettant de repérer les phrases ou les paragraphes que l’utilisateur voudra mettre en relief (qui seront mis en gras et/ou en gros) et qui pourront être triés par importance dans la synthèse.

– un système d’indexation thématique “multicouches” au mot près, à l’image de ce que font la plupart des CAQDAS. Cela viendra cependant en dernier, car je tiens à aller au bout du projet sonore avant de revenir sur des sentiers plus fréquentés.

Pour finir, autres nouveautés :

– la possibilité d’ouvrir directement le dossier du corpus :

C’est pratique pour aller directement ouvrir les fichiers système.

– la possibilité de modifier la police et la mémorisation des options de visualisation choisies.

Voilà, si vous êtes utilisateur de Sonal, je pense que tout ça vaut le coup d’être essayé…

 

Alex Alber

Sociologue. Maître de Conférences à l'Université F. Rabelais de Tours/ Laboratoire CITERES (UMR CNRS) Chercheur associé du Centre d'Etudes de l'Emploi.

More Posts - Website


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.